La respiration profonde aide à calmer l’agitation, le stress et l’anxiété ; bien respirer pour mieux vivre est un principe de bien-être physique et mental qui vous permet de faire une pause entre la précipitation et les pressions avec lesquelles vous devez vivre. Ce type de respiration vous permet également de vous connecter à vous-mêmes et à vos besoins vitaux.

Comment se présente la respiration profonde ?

Dans de nombreuses cultures, le processus de respiration est considéré comme un acte involontaire, apparemment, qui garantit votre survie et auquel vous prêtez peu d’attention. Beaucoup d’entre vous font partie d’un monde hyperventilé et soudain, lorsque vous ressentez le besoin ou la curiosité de pratiquer le yoga, la pleine conscience ou le Tai-Chi, vous réalisez que respirer, c’est plus qu’inhaler de l’air puis l’expulser à nouveau.

Dans ce processus rythmique d’expansion et de contraction, la respiration représente également la polarité constante que vous voyez dans la nature, comme la nuit et le jour, le réveil et le sommeil, le calme et la tempête, le printemps et l’hiver. C’est un cycle qui a ses propres règles et ses propres temps, sa propre mélodie intérieure et des avantages incroyables s’il est bien fait.

La plupart d’entre vous respirent rapidement et superficiellement et n’utilisent pas pleinement la capacité de leurs poumons lorsqu’ils se dilatent. Dans des conditions normales, vous respirez 17 à 18 fois par minute. Cependant, en cas d’anxiété ou de stress, la fréquence respiratoire passe à 30 respirations. C’est un risque. C’est vivre avec l’épée de Damoclès sur la tête, une altération qui a des conséquences sur votre pression sanguine, votre système immunitaire, vos muscles et même votre esprit.

Respirer « profondément » et de manière contrôlée présente de multiples avantages, régule différents processus et permet de se débarrasser de nombreuses émotions négatives qui envahissent la vie quotidienne.

Et si vous apprenez à bien respirer pour mieux vivre ?

Quels sont les avantages de la respiration profonde ?

Il y a un fait très intéressant qui mérite réflexion : la respiration est l’une des rares fonctions corporelles que vous exercez à la fois volontairement et involontairement. C’est un excellent moyen de contrôler le corps de manière intelligente et d’améliorer ainsi la qualité de vie.

La respiration volontaire et consciente peut affecter la façon dont vous respirez automatiquement. Vous améliorez ainsi la pression sanguine, le rythme cardiaque, la circulation, la digestion et de nombreuses autres fonctions de l’organisme.

Maintenant, il est possible que beaucoup d’entre vous se demandent s’il existe des preuves scientifiques des avantages de la respiration profonde, comme on le croit dans de nombreuses cultures orientales. Il faut dire que plusieurs études, confirment que votre corps bénéficie d’une respiration lente.

Lorsque vous respirez profondément, mais surtout lentement, l’oxygène peut atteindre les cellules du corps et le niveau de CO2 dans le sang ne diminue pas. Vous êtes arrivés à la conclusion que le type de respiration le plus utile dans ce sens est la respiration diaphragmatique : vous inhalez l’air profondément, en le laissant entrer dans le nez et remplir complètement les poumons, en soulevant la partie inférieure de l’abdomen.

Plusieurs fois dans la vie, vous vous êtes entendus dire : « Ce n’est rien, prenez une grande respiration ». C’est comme un sort, un mot magique qui, une fois dit et mis en pratique, génère un bien-être dans tout le corps, un soulagement presque immédiat qui peut calmer le corps et réorganiser l’esprit. Cette stratégie serait beaucoup plus bénéfique si vous vous habituez à la mettre en pratique chaque jour.

Comment pratiquer la respiration profonde ?

Comme on l’a dit au début de l’article, vous respirez environ 17 fois par minute en moyenne. Le but de la respiration profonde est de respirer 10 fois en une minute. Il est clair que l’on ne réussit pas du premier coup, mais peu à peu, jour après jour, on atteindra cet objectif qui se traduira inévitablement par du bien-être.

C’est comme ça qu’on respire profondément :

Tout d’abord, cherchez un endroit confortable où vous asseoir, le dos bien droit. Portez des vêtements confortables, en laissant la taille et l’abdomen libres, sans la pression classique des jeans ou des ceintures.

Commencez à ce rythme, lorsque vous serez en mesure de contrôler votre respiration, vous pourrez modifier le rythme à une moyenne de 10 respirations par minute. Peu à peu, vous constaterez les bienfaits en termes de santé physique et de calme mental adéquat pour mieux affronter la vie quotidienne.

Qu’attendez-vous ? Commencez aujourd’hui !