Avez-vous le droit de faire de l’exercice lorsque vous avez un rhume ? Les avis divergent sur cette question. Certains disent que l’exercice physique aide à lutter contre le rhume, d’autres mettent en garde contre les risques pour la santé, comme la myocardite, si vous faites de l’exercice malgré un rhume. Mais qu’est-ce que vous devez faire lorsque vous avez un rhume et quand est-il préférable de faire une pause dans le sport ?

Sport pour un léger rhume

En général, si vous avez un rhume, vous devez vous ménager. Néanmoins, un rhume inoffensif sans fièvre, toux ou mal de gorge n’est pas, dans un premier temps, une raison pour interdire le sport. En règle générale, vous pouvez également faire du sport si vous avez un léger rhume ou si vous vous sentez suffisamment en forme.

Si vous faites du sport lorsque vous avez un rhume, vous ne devez pas vous mettre trop de pression et préférez un programme d’entraînement modéré. Il est également conseillé de consulter un médecin pour savoir si vous avez une infection. Si vous vous sentez épuisé, il vaut mieux éviter le sport. Écoutez votre corps et, en cas de doute, accordez-vous une pause.

Quand est-ce que c’est mieux de ne pas faire de sport ?

Si le rhume va au-delà d’un petit rhume, le sport est tabou et le repos au lit est à l’ordre du jour. Le système immunitaire a déjà suffisamment à faire pour combattre la maladie. Dans cette situation, le sport ne représente qu’un stress supplémentaire pour l’organisme et peut surcharger le système immunitaire. En cas de doute, demandez à votre médecin si le sport est conseillé dans votre cas.

Les risques du sport en cas de rhume

Toute personne qui fait du sport avec une fièvre due à une infection bactérienne ou virale risque sa santé. En effet, l’activité sportive peut provoquer la migration des virus ou des bactéries dans le corps et attaquer d’autres organes pour provoquer une inflammation. Dans le pire des cas, les agents pathogènes peuvent atteindre le cœur. Dans ce cas, il existe une menace d’inflammation du muscle cardiaque (myocardite) qui peut être mortelle. Même avec un léger rhume, il est important de ne pas en faire trop avec le sport. Un effort trop important devient rapidement une contrainte pour le système immunitaire et peut entraîner des maladies secondaires telles que la bronchite, l’angine ou la pneumonie.

Le sport aide-t-il à lutter contre le rhume ?

Il a été prouvé que le sport renforce le système immunitaire chez les personnes en bonne santé. On suppose donc souvent que le sport est bon contre les rhumes. Certains disent même que le sport peut « faire transpirer le froid ». Toutefois, les experts déconseillent vivement les efforts physiques importants en cas de rhume. Le sport est donc tout aussi inadapté pour soigner un rhume par la transpiration qu’une visite au sauna. Il vaut mieux aller au lit pour transpirer.

Néanmoins, même pendant un rhume, un peu d’activité physique peut aider à soutenir le système immunitaire. L’exercice physique alimente tout le corps en sang et donc, par exemple, également les muqueuses affectées. La condition préalable est toutefois qu’il ne s’agisse que d’un rhume très léger sans fièvre et que vous vous sentiez suffisamment en forme pour faire du sport.

Quels sont les sports adaptés aux rhumes ?

Il est préférable d’éviter la salle de sport si vous avez un rhume, aussi pour ne pas infecter quelqu’un. Si le temps le permet, les sports d’endurance en plein air modérés, comme la marche ou le jogging léger, sont particulièrement adaptés à un froid inoffensif. Si vous ne vous sentez pas très en forme mais que vous voulez quand même faire de l’exercice, vous pouvez vous promener au grand air. Le soleil stimule la production de vitamines et d’hormones et accélère ainsi la récupération.

Faites attention aux températures et aux vêtements

Même si vous avez un léger rhume, vous devez éviter de faire de gros efforts. Cela comprend non seulement les sports exigeants, mais aussi les conditions extérieures. Les températures extrêmes ou les vêtements trop chauds et trop froids mettent à rude épreuve le système immunitaire. Faites attention à ne pas avoir froid et habillez-vous selon le principe de l’oignon.

Pause sportive après un rhume

La durée de la pause après un rhume dépend de la maladie. En général, plus l’infection est grave, plus l’arrêt du sport est long. Après un léger rhume ou un petit coup de froid, vous pouvez reprendre l’entraînement lorsque les symptômes ont disparu et que la maladie a guéri.

Après une infection fébrile, il est conseillé de ne pas faire de sport pendant au moins une semaine. Même si les symptômes ont été soulagés, par exemple, par des médicaments ou par le repos, l’organisme peut encore être affaibli par la maladie qui s’est atténuée.

Dans tous les cas, après un rhume, vous devez remonter lentement dans la voiture et commencer par un programme d’endurance léger. Pendant plusieurs jours, vous pouvez alors augmenter votre endurance à un rythme tranquille. Si vous en faites encore trop et trop tôt, vous pouvez rapidement faire une rechute. La tachycardie au moindre effort peut alors être un signe d’inflammation du muscle cardiaque.

Enfants et femmes enceintes

Il en va de même pour les enfants enrhumés que pour les adultes : un léger rhume n’est pas une raison pour s’abstenir de faire du sport tant que l’enfant se sent suffisamment en forme. Si la maladie va au-delà d’un petit rhume, un lit chaud, beaucoup de vitamines et beaucoup de boisson aident à se rétablir rapidement.

Pendant la grossesse, les sports d’endurance tels que la natation ou le vélo sont un bon moyen de prévenir les rhumes. Toutefois, si le froid se manifeste quand même, les femmes enceintes devraient éviter de faire du sport, car sinon, la tension mettrait trop à contribution le système immunitaire. De courtes promenades sont acceptables tant que la température extérieure n’est ni trop élevée ni trop basse.

Risque d’attraper un rhume après l’exercice physique

Le sport n’aide pas toujours un corps sain à prévenir les rhumes. L’exercice physique peut également aider à prévenir les rhumes. Après tout, si vous transpirez beaucoup pendant l’entraînement dans le gymnase chaud, vous pouvez facilement attraper un rhume sur le chemin du retour, surtout pendant la saison froide. La raison en est ce qu’on appelle le « phénomène de la fenêtre ouverte ». Après un effort intensif, le corps est particulièrement sensible aux agents pathogènes. C’est pourquoi vous devez vous protéger particulièrement bien du froid après le sport pour prévenir un rhume.