Si vous pensez que le ski de fond est réservé aux personnes âgées, vous vous trompez. Le ski de fond met tout le monde en forme, et c’est l’un des sports d’endurance les plus efficaces. Qu’il s’agisse de style classique ou de patinage, les mouvements rythmiques sollicitent de manière optimale les muscles et le système cardiovasculaire. Le ski de fond n’est pas une question d’âge et c’est l’un des sports les plus sains de tous. Ce qui est bien, c’est que chacun peut choisir la vitesse et le terrain qui lui conviennent le mieux. Qu’il s’agisse de glisser rapidement avec des fentes prononcées ou de skier plus lentement, l’effort est dosé différemment selon la technique de ski de fond et l’utilisation des bâtons.

Avantages pour la santé

Le ski de fond est extrêmement tolérant pour les articulations en raison de sa grande dynamique et de sa faible charge statique. Presque tous les muscles du corps sont mis à rude épreuve, à part les jambes, surtout les bras et le tronc. Comme pour tous les sports d’endurance, un entraînement régulier renforce non seulement les muscles, mais commence aussi à faire fondre les dépôts de graisse. La pression artérielle, le rythme cardiaque et l’absorption d’oxygène dans le sang sont influencés positivement. Les personnes ayant des problèmes de veines doivent toujours s’assurer qu’elles font suffisamment d’exercice et le ski de fond en hiver est idéal.

Le ski de fond est relaxant, et ceux qui sont stressés et ont envie de se détendre devraient essayer la randonnée à ski. Le même rythme de mouvement dans un paysage hivernal tout en calmant les nerfs et en libérant l’esprit. Pour avoir du plaisir en effectuant du ski de fond, vous devez avoir une endurance suffisante. Les asthmatiques doivent être prudents, car en raison du froid possible, ils doivent éviter ce genre de sport. De plus, vous devez éviter de courir si vous avez un rhume ou une grippe.

Des vêtements et un équipement de ski adaptés

Les vêtements qui peuvent protéger contre le froid, doivent être de préférence constitués de trois couches. Outre cela, la casquette, la cagoule sur l’anorak ainsi que les gants ne doivent pas non plus manquer. Les gants doivent avoir une paume en cuir, si possible, ainsi qu’un ajustement serré et sans plis. Cela permet d’éviter la formation d’ampoules sur les mains. Pour le bon équipement de ski, il est préférable de consulter un spécialiste, car les exigences individuelles du coureur sont importantes. Par exemple, l’équipement de ski doit être adapté au poids du skieur de fond ou la longueur des bâtons doit être adaptée à la taille et au type de ski de fond.

N’oubliez pas les lunettes de soleil

Pour protéger les yeux, il est recommandé de porter des lunettes de soleil qui offrent une protection UV adéquate tout en protégeant les yeux des courants d’air. La cécité des neiges peut être aussi empêchée par les lunettes de soleil. La cécité des neiges provoque une irritation des yeux en raison de la forte réflexion de la lumière du soleil dans la neige. Les symptômes sont des yeux douloureux, irrités et une extrême sensibilité à la lumière. Un ophtalmologue doit être consulté pour le traitement de la cécité des neiges. Normalement, la maladie guérit en 2 à 3 jours, mais des dommages permanents peuvent également survenir.

Conseils pour les débutants et les utilisateurs avancés

Si vous voulez faire du ski de fond en hiver, vous devez vous préparer suffisamment. Le ski de fond sollicite les muscles du dos et du tronc, il est donc logique de s’entraîner dans ces domaines au moins quatre à six semaines à l’avance. D’autres sports d’endurance tels que la marche ou la gymnastique du ski sont bien adaptés. Les débutants doivent d’abord chercher un itinéraire plat. Ainsi, vous pouvez vous habituer à la course, apprendre la technique et ne pas risquer d’être trop sollicité. Il est même préférable d’apprendre les techniques de base tout de suite dans un cours, cela empêchera les mouvements erronés ou inutiles de s’installer.

Personne ne doit partir de zéro à cent, mais il faut toujours s’échauffer d’abord et s’étirer au mieux. Lors de l’étirement, il convient d’appliquer la règle suivante : n’exercez une pression que jusqu’à ce qu’il soit encore confortable de tirer. Ensuite, maintenez la tension pendant 10 à 20 secondes, relâchez-la et détendez-vous. Puis s’étirer à nouveau. Les athlètes de loisir doivent courir après le moniteur de fréquence cardiaque, si possible et ne doivent pas choisir une charge trop élevée. 180 moins l’âge est la règle empirique pour la valeur maximale du pouls. Pour les débutants et les skieurs de fond inexpérimentés, la règle de base est la suivante : ne courez que si vous pouvez encore avoir une conversation détendue.